Au croisement des chemins les Chutes Victoria

Au croisement des chemins les chutes Victoria

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, c’est par ICI

Au croisement des chemins les Chutes Victoria 

Après quelques 2000 km, nous voilà entrés au Zimbabwe. Et tout de suite, Au croisement des chemins les Chutes Victoria nous apparaissent… Du moins, nous les devinons, en entendant leur bruit assourdissant. Très vite apparaît le brouillard qu’elles provoquent.

au croisement des chemins les chutes victoria

Tout d’abord un tour à pied s’impose. Un petit bonjour à David Livingstone, incontournable

au croisement des chemins les chutes victoria

 

 

au croisement des chemins les chutes victoria

 

 

 

 

Une vue déjà impressionnante des cataractes

 

Et le pont, entre Zambie et Zimbabwe.

au croisement des chemins les chutes victoria

 

au croisement des chemins les chutes victoria

C’est le Pont Victoria ou Livingstone, selon les interlocuteurs…. Moi je l’appelle le « pont de la survie ».

 

 

 

 

au croisement des chemins les chutes victoria

En passant la frontière, rencontre avec une jeune américaine bien courageuse

au croisement des chemins les chutes victoria

Le copain est resté prudemment sur le pont… « pour faire les photos  » !!!! Tu parles ! Courageux mais pas téméraire, et comme je le comprends , hein… j’ai fait beaucoup de choses dingues dans ma vie, mais

Jamais je n’aurais sauté au-dessus de cette eau tumultueuse… La peur de ma vie !!!!

au croisement des chemins les chutes victoria

Comment, au croisement des chemins les Chutes Victoria et le pont, sont devenus le poumon artificiel du Zimbabwe

C’est aux habitants qu’il permet de survivre … ce magnifique pays en proie à une inflation de plus de 2000% par jour… La monnaie locale n’a plus cours…. des billets à 14 zéros… je n’avais jamais vu ça…. seuls le dollar américain, l’euro, le rand sud-africain ou le pula du Botswana sont acceptés… un pain un dollar….à pied, en taxi, les frontaliers passent la frontière et peuvent acheter quelques provisions en Zambie… le grenier de l’Afrique il y a seulement quelques années, le Zimbawe tente de traverser cet épisode de son histoire avec  résignation….. Et, en tout cas, un accueil des plus chaleureux nous a été réservé….Oui , on peut penser que c’est intéressé… Eh bien moi qui rentre de Cuba, complètement écoeurée, je peux vous dire que non. Au Zimbabwe, les gens sont sincères. Nous en avons été témoins.

Nous voilà donc au bout du voyage : Les Victoria Falls

Bien entendu, Livingstone n’a pas « découvert » les chutes.Les locaux le connaissait bien leur fleuve idolâtré et ses chutes. Livingstone l’a « seulement » fait connaître au monde entier…. Merci David Livingstone, pour nous permettre d’admirer ce spectacle grandiose, unique au monde !

Le Zambèze, déjà connu au Moyen âge, assez précisément d’ailleurs, avec tous ses affluents, est long de  2750 km. C’est le quatrième fleuve d’Afrique, après Le Nil, le Congo et le Niger. Son débit habituellement modeste, 2000 à 3000 m 3/seconde, a atteint 32 800 m 3/seconde en février 1956. On se demande à quoi le spectacle pouvait ressembler ! 10 fois plus fort…

Tous des fleuves nourriciers, combien précieux pour leurs riverains.

J’ai navigué sur leurs eaux, (sauf le Niger , prévu pour novembre 2009, j’ai du y renoncer en raison des troubles de la région, ce n’était que le début…) et chaque fois, je prends la mesure des enjeux hydrauliques de demain….

Comme je vous l’ai déjà dit ICI, mon APN m’a lâchée dans le village musée… A Victoria Falls aussi je voulais faire une vidéo… je me suis contentée de faire des photos et d’acheter la vidéo de The Zimbezi Helicopter Company… J’ai fait un mix avec mes photos. Encore une fois la qualité… Je ne maîtrise pas du tout l’élimination des hauts, bas , gauche, droite éléments indésirables !!! Mais je tenais à vous donner une idée de l’ampleur des chutes. Ce qui n’est possible que lorsqu’on les voit du ciel et en vidéo de préférence

Je vous parlerai plus loin du Zimbabwe, en tant que pays. Pour ceux qui voudraient y séjourner.

Je vais finir avec notre périple auparavant.

Pour mon plus grand plaisir, d’où nous résidions, nous pouvions aller faire une promenade avec les lions. Il n’a pas fallu me le dire deux fois ! Encore quelques euros, sonnants et trébuchants, les derniers, traînaient dans mes poches. (En raison de l’inflation, il est impossible de payer en carte)

Il y a donc un grand espace avec de jeunes lions. Soit ils ont été abandonnés, soit les braconniers ont détruit leur clan. Ils vivront toujours en captivité, c’est irrémédiable. A l’âge de deux ans, ils retournent dans le lieu où ils sont nés ou ont été recueillis. Ils deviendraient trop dangereux pour les touristes. Il y a près de la capitale, Harare, un orphelinat pour eux.


Pour ceux qui voudraient visiter le Zimbabwe, je voudrais vous parler plus longuement de ce pays.

Quand on voyage, on voudrait vraiment éviter de s’occuper de politique… Mais ce n’est pas toujours possible…

Le Zimbabwe est entouré de la Zambie, du Botswana, de l’Afrique du Sud et du Mozambique et de ce fait, il n’a pas accès à la mer. Mais « propriétaire » des chutes Victoria, il a un grand potentiel (elles sont déclarées patrimoine de l’humanité). Surnommé « grenier à blé de l’Afrique », jusqu’en 1999-2000, il participait en tant que fournisseur de denrées, au Programme Alimentaire Mondial. Faut le savoir, c’est assez rare en Afrique pour être signalé.

La politique anti-blancs

Et voilà qu’au début des années 2000, le président Mugabe a mené une politique anti-blancs, sans discernement. Une réforme agraire catastrophique, en 2001, a ruiné le pays : redistribution des terres aux proches du pouvoir, sans connaissances de l’agriculture  L’indigénisation des intérêts étrangers était de 51 %. Entre 1998 et 2008, la production agricole a chuté de moitié. Mugabe a tenté de refaire appel aux étrangers, aux anglais notamment. Ceux-ci sont devenus très méfiants, il y a eu des massacres….On peut comprendre qu’ils ne vont pas courir là-bas….Ils ont voulu des garanties… c’est le moins qu’ils pouvaient exiger !

En revanche, on assiste aujourd’hui à un arrivage massif de Chinois. A quand la politique « anti-jaune » ?

Des dépense publiques pharaoniques

Peut-être que l’achat de bulletins passe par un emploi public ? 91% des dépenses sont le fait de la fonction publique

Quand 72% de la population vit sous le seuil de pauvreté avec moins de 1,25 $/jour.

En 2009, le pays a connu un taux de chômage de 95%… du jamais vu. Il semblerait qu’il soit à 85 % aujourd’hui..

Il est maintenant client  du PAM !

J’ai beaucoup de mal à écrire ce passage mais il faut garder les yeux ouverts

Les opposants au régime subissent des répressions terribles : près d’un million de personnes se sont retrouvées sans rien après que le bidonville de la capitale, Harare, ait été rasée par ordre du gouvernement.

Pendant ce temps, Mugabe fêtait ses 80 ans dans un luxe déplacé, en compagnie de centaines d’invités. A grand renfort de biens et denrées européennes….

Sur 15,6 millions habitants, 3 millions sont partis à l’étranger dont la moitié en Afrique du Sud. L’espérance de vie est de 57 ans, contre 60 en 1990.  L’alphabétisation qui était de 90,7% en 2013 (la plus élevée après l’Afrique du Sud, pour la zone Afrique subsaharienne) est tombée à 83,6 %.

Peut-être que le gouvernement pense qu’il est plus facile de manipuler des ignorants….

Les habitants ont retrouvé l’usage du troc et de la marche à pied

Lors de notre passage, il n’y avait même plus de diesel pour les bus ! Le dollar zimbabwesien n’a même plus cours , si bien qu’à la fin de 2016, une monnaie parallèle a été mise en place !

Les conditions sanitaires sont préoccupantes. Sur les 12 millions encore en place, la moitié pouvait être atteinte par le choléra qui sévissait depuis début 2009. Quant au sida… 16% des 15-49 ans sont touchés. Et 1,4 million sont séro-positifs.

Les élections de 2002 et 2008

Il semblerait que les élections ont fait l’objet de graves violations des Droits de l’Homme. Entachées de gros soupçons de fraudes massives, au cours desquelles Mugabé a été réélu.  Aux dernières élections du 31 juillet 2013 il a encore été réélu, avec une large victoire et sans doute des fraudes . Le plus étonnant, c’est que son parti l’a encore désigné pour les élections de 2018 ! Les pots de vin doivent être bien remplis. Il a 86 ans. No comment.

C’est dans ce climat que nous nous sommes retrouvés dans un hôtel au luxe choquant

La restauration délicate et abondante… le personnel ne sachant que faire pour nous faire plaisir. Nous étions les seuls clients, faut dire !!!!

En même temps, nous avons pensé que nous participions à la survie de quelques uns.
Nous prévoyons toujours des vêtements à porter les derniers jours et à laisser sur place. Nous sommes allés au marché, il n’y avait pas grand chose…

Quand nous avons sorti nos T-shirts, les vendeurs ont voulu absolument nous donner des cuillères en bois et autres babioles, en échange, contre notre gré. Ils étaient tellement contents de récupérer des bricoles pour la soeur, la maman, mais pas sans échange. Au début nous refusions. Mais nous avons compris que nous les offensions.

Impressionnés par le courage de ce peuple

Ont-ils la foi ? 67 % des habitants sont chrétiens. Ils semblent tellement calmes et patients…

C’est un pays plein de richesses : il y a des diamants. D’ailleurs, ceux trouvés clandestinement, sont récupérés par les proches du gouvernement et vendus à l’Afrique du Sud !!!

Il possède des réserves incroyables de platine.

Un coton de très haute qualité. Exporté vers la Chine, d’ailleurs !!! Tiens, tiens,  ils sont par là aussi ….

Avec son potentiel touristique, c’est un pays splendide : chutes Victoria, faune très riche… Les touristes trouveraient leur bonheur et le peuple aussi !

Berné par un Président et un gouvernement qui n’a pas oublié  de s’en mettre plein les poches, le peuple panse ses blessures. Il attend la fin du règne de son Président avec résignation.

Vraiment dommage, la population est instruite. les infrastructures sont nombreuses et en bon état.

Je leur souhaite la fin de leur tourment le plus tôt possible. Je pense que les prochaines élections vont se faire sous haute surveillance. S’il y a encore quelqu’un qui ose dire STOP et se présenter en opposant.

Je ne veux pas vous quitter sur une note triste. Un petit poème africain ???

Au croisement des chemins les chutes Victoria est le dernier épisode de ce voyage fabuleux. J’aime l’Afrique. Je suis allée 8 fois au Kénya. Mais la Namibie m’a particulièrement marquée. J’aimerais beaucoup y retourner. Y rester plus longtemps.

Et j’aime les poèmes africains !!!! Installons nous à l’ombre de l’arbre aux palabres, à la tombée de la nuit. Petite détente, sans prise de tête !

Fourmis et termites

Ou l’origine de la bataille rangée des fourmis noires et des termites rouges

Las de vivre seul, Téré décida un jour d’aller chercher une compagne. Il se rendit au pays de Bacouya, le Cynocéphale, où il rencontra une épouse de son goût. Ses beaux-parents lui érigèrent comme condition unique du mariage, de leur bâtir une case. Téré coupa de la paille qu’il fit sécher au soleil. Trois jours après, quand il voulut la ramasser, il fut mordu à la main droite par un gros termite rouge. Son sang gicla, abîma les ailes d’un papillon qui s’envolait.

Les oiseaux en voyant cette tâche de sang sur les ailes du papillon se mirent à crier.

Leurs cris alertèrent le singe blanc, qui, affolé, se mit à courir et détacha dans sa fuite un gros fruit sauvage. Ce fruit sauvage tomba sur le dos d’un éléphant qui, en se sauvant, piétina une tortue. La tortue à son tour fit jaillir du feu qui incendia la brousse, domaine des fourmis noires. Celles-ci se rendèrent chez la tortue pour lui demander pourquoi elle avait mis le feu à leur brousse.

La tortue accusa l’éléphant,

qui à son tour incrimina le singe blanc. Le singe blanc parla d’un gros fruit sauvage qu’il avait bousculé dans sa fuite devant les cris réitérés de certains oiseaux affolés. Les oiseaux soutinrent qu’un papillon aux ailes rouges de sang les avait effrayés. Le papillon nomma Téré qui lui avait abîmé les ailes par son sang. Téré évoqua la morsure d’un termite rouge au cours d’une opération de ramassage de paille sèche. Les fourmis noires se portèrent alors chez les termites rouges, leur livrèrent bataille, en exterminèrent et transportèrent les cadavres dans leur demeure. Elles jurèrent de combattre les termites rouges à chaque rencontre, pour se venger de leur crime.

Je vous donne rendez-vous mardi prochain avec l’Ethiopie au programme. C’est un tout autre genre de voyage celui-là, mais tout aussi riche.

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour ne rien rater des billets de ce blog voyage. Clic clic c’est tout de suite ici  et recevoir votre e-book gratuit. Si vous aimez, likez, commentez, PARTAGEZ !!!! Merci

Et si vous voulez bien m’aider à faire grandir ma chaîne Youtube, merci de vous y abonner , c’est par ICI

Ce que vous trouverez dans cet e-book

1) Comment bien choisir sa destination

2) la langue du voyageur

3) le bagage à emporter a) comment le choisir

b) son contenu (toilette, 1ers soins, vêtements…)

c) les équipements

4) la sécurité en voyage

5) les types de transports

En préparation : un tuto pour réaliser vous-même votre pochette passeport

au croisement des chemins les chutes victoria

 

A mardi pour la suite des aventures . Je vous embrasse !

Je suis à mon quatrième article sur ce blog voyage. Ce serait gentil de me dire en commentaire ce que vous pensez. Est-ce que ces récits vous intéressent ? Est-ce que vous aimeriez que je donne plus d’informations côté pratique ? Bons plans ? D’avance je vous remercie de m’aider à faire de ce blog voyage un outil qui peut vous aider à voyager, virtuellement, dans votre fauteuil ou, au contraire dans la vraie vie !!!

6 thoughts on “Au croisement des chemins les Chutes Victoria

  1. Coucou Mireille,
    Bien sûr que tes récits m’intéressent ! Ils sont captivants, complets, très instructifs et me permettent de m’évader. Continue, c’est super !!!
    Et merci à toi pour le temps que tu passes à rédiger et partager ces beaux voyages.
    Gros bisous.

    1. Bonjour Brigitte. Merci pour ton retour, merci pour ta fidélité de longue date !!!! Oui tu as raison, c’est beaucoup de temps…. je me couche à 3h du matin plus souvent que je ne devrais… Mais quand on aime, on ne voit pas la pendule. Et ma plus belle récompense est ton commentaire.
      Big bisous Mireille

  2. grâce à toi je peux me faire une idée sur ce pays, tant sur la nature qui y est superbe, que sur sa faune et la population qui n’ a pas de chance avec le régime
    Merci
    Bonne fin de semaine
    Bises

  3. suite très intéressante ,pleine de renseignements,anecdotes historiques ,jolies photos et la vidéo des chutes….. impériales …un blog à suivre mais la façon dont ils vivent fait peine dans un si joli pays il y a toujours des requins aux yeux bridés et par commencer les dirigeants ce qui est détestable bisous Mireille et bon week end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *