Exposition Yves Hayat à Grasse

Exposition Yves Hayat à Grasse

Exposition Yves Hayat à Grasse

A voir encore jusqu’au 7 janvier 2018, Exposition Yves Hayat à Grasse. Une approche très particulière du parfum.

Comme tout artiste, tout philosophe, Yves Hayat transmet par ses oeuvres, sa vision et sa compréhension du monde. Une compréhension personnelle et unique ! Une exposition qui bouscule notre propre imaginaire autour du parfum.

exposition Yves Hayat à grasse

Exposition Yves Hayat à Grasse au Musée International de la Parfumerie

Vous le savez certainement, Grasse est la capitale mondiale du parfum. Une longue tradition.

C’est ici que se situe le Musée International de la Parfumerie. Après Dior, exposition de l’été dernier, le Musée a invité l’artiste maralpin Yves Hayat dans ses locaux historiques.

exposition Yves Hayat à grasse

« J’ai beaucoup travaillé sur les rapports luxe/violence, essentiel /superficiel, indifférence/fanatisme, ce qui a fortement intéressé le musée. Comme l’écrit son conservateur Olivier Quiquempoi, « Offrir de nouvelles perspectives, proposer d’autres parcours mentaux, envisager des univers différents, tel est notre but lorsque nous invitons un artiste plasticien contemporain au MIP. Le résultat final n’est jamais acquis mais c’est aussi cette interrogation, cette mise en danger intellectuelle qui donne tout son sens à ce projet. »

YVES HAYAT, LE PARFUM, CET OBSCUR OBJET DU DESIR

Un titre clin d’oeil à Luis Bunuel qui m’a interpellée, et décontenancée par l’expo, j’ai beaucoup médité sur le sujet…

J’ai été invitée au vernissage presse de cette exposition et je n’ai pas regretté mon déplacement. Je vous invite à en faire autant, vous avez encore 12 jours pour le faire.

Grasse est une ville magnifique et à cette saison il n’est pas nécessaire d’attendre trop longtemps pour admirer ses illuminations nocturnes. C’est un second spectacle fabuleux qui s’offrira à vous lors d’une sympathique  déambulation dans la vieille ville, autour du Musée.

Présentation de l’exposition

Ne m’en veuillez pas de reprendre, en partie,  les termes de la présentation même du Musée sur cette exposition. Je ne pourrais pas mieux exprimer mon sentiment
Le travail d’Yves HAYAT sur l’euphémisme de la menace permanente explore tous les mystères humains. Son originalité est d’amalgamer la sublimation artistique avec le règne de la violence : aucune célébration de la cruauté mais, plutôt, la mise en abyme, à travers une présentation de l’exaltation de la vie, du regard cynique que nous avons quand nous acceptons l’inacceptable, pour nous faire prendre conscience de ce que nous vivons.

Il s’agit de rendre la beauté tragique de notre monde tel qu’il est et de saisir le ressentiment humain toujours à l’oeuvre.

Des titres d’oeuvres qui ne laissent pas indifférent

Bien que le parfum semble être une senteur d’éternité au-dessus des drames humains, des contingences de notre barbarie, les flacons « Place de la Révolution » nous montrent à quel point, sur une courte période, nous traversons des changements de paradigmes. Nous sommes loin de la tromperie. Loin d’embellir la dureté, le cynisme et la froideur du processus de déshumanisation que nous constatons dans notre société. Ici, Yves HAYAT ne nous berce pas d’illusions avec des images inspirées de l’ère de la communication et de la tendance à la surmédiatisation. Il détourne subtilement l’image et c’est à ce niveau que se situe le travail de l’artiste, il se débarrasse de tous les formatages. Yves Hayat se plonge dans les arrière-mondes et parvient à faire advenir l’étrange réalité de la misère de l’existence, avec un sens démiurgique qui lui est propre. L’artiste  réhabilite notre monde.

exposition Yves Hayat à grasse

Même si notre planète semble en proie à toutes les atrocités, elle reste habitée également, spirituellement et amoureusement, par le désir.

Cette saisie de la réalité n’est pas un artifice nécessaire de l’oeuvre d’Yves HAYAT, elle en est la substantifique moelle. Chacun des flacons imaginés par lui renferme nos mondes et leur ensemble fait de l’exposition une explosion de contrastes, de nuances où l’unité est plurielle. Il s’agit d’un grand voyage d’odeurs. Loin d’une « odeur de sainteté » au cours duquel on ne cesse jamais de visualiser, de ressentir la vie et la mort. Le plaisir et la souffrance, le masculin et le féminin, la lumière et les ténèbres et ainsi de suite…  non en termes d’opposition mais comme étant une seule et même chose avec toute sa complexité.

Laissez vous guider le long de l’exposition

Dans notre monde qui engendre souffrance et mort, ce sont les flacons de parfum qui renferment les exaltations de la vie définies par Nietzche. Toujours dominées par les jeux d’Eros et de Thanatos. Ces parfums renferment des anges et des démons. Par la présentation, en série, de ces alambics à distiller le parfum, expression de la création, du raffinement, de l’élégance, de la sensualité, Yves HAYAT nous amène aussi à nous interroger sur la valeur et la portée de la technique.

Comprendre le sens du titre de l’exposition

« Le Parfum, cet obscur objet du désir », nécessite une disposition particulière de l’esprit pour percevoir l’idée selon laquelle l’art peut nous révéler les déclinaisons de la beauté qui demeure la force génératrice de toute notre vie.

Yves HAYAT remplit sa fonction en instaurant le dialogue avec vous. Il vous permet d’accéder à une interprétation de notre univers anxiogène, en exprimant la nature humaine. Malgré l’inhumanité des actes et en mettant en exergue l’intensité vitale, malgré la présence de la mort dans ses oeuvres. Il vous emmène dans l’étrangeté du jeu de superposition, de confusion, de cohabitation des univers. Vous pourrez ainsi contempler un travail artistique particulier. Un travail qui repose sur un échange entre le réel et le symbolique comme mode privilégié d’exploration de l’altérité, d’autrui et de soi-même.

exposition Yves Hayat à grasse

Les larmes de Coco

Surmonter les apparences Malgré les apparences, vous aurez donc compris que c’est, en fait, une exposition pleine de foi en l’existence. Car ce qui est mis en avant, ce ne sont pas les abominations marketées de notre monde. Mais une éthique contre les inquiétudes de notre conscience qui, trop longtemps, a pris l’habitude de se complaire dans une sorte d’illusion de la mélancolie ou de solitude de la dépression narcissique qui ne correspond, bien souvent, qu’à une phobie de la liberté.

Je vous laisse en voir plus en vidéo !

 

Se rendre au Musée de  Grasse

2 boulevard du Jeu de Ballon 06 131 Grasse. Tél 04 97 05 58 11

Ce Musée est accessible aux handicapés.

En voiture, en train ou en bus

horaires :de 10h à 17h30. Fermé le 1er janvier

Tarifs : plein tarif 4€. gratuit sur justificatifs : moins de 18 ans, chômeurs, handicapés

Pour finir avec l’Exposition Yves Hayat à Grasse

N’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne Youtube. Vous serez surpris, ce n’est pas que des voyages : bien-être, partage, santé, blabla….

Vous avez aimé ce billet ??? Likez, commentez, partagez ! sans modération

Et pour ne rien rater des billets de ce blog voyage, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter, si ce n’est pas déjà fait. Il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous ! Vous recevrez votre e-book gratuit sur le « voyager mieux » !

Ce que vous trouverez dans cet e-book

1) Comment bien choisir sa destination

2) la langue du voyageur

3) le bagage à emporter a) comment le choisir

b) son contenu (toilette, 1ers soins, vêtements…)

c) les équipements

4) la sécurité en voyage

5) les types de transports

exposition Yves Hayat à grasse

Exposition réalisée avec l’aimable collaboration de la GALERIE MARK HACHEM
PARIS / BEIRUT / NEW YORK

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *