Les pépites de Madagascar

Les Pépites de Madagascar, ce sont des fleurs inoubliables !

pour vous abonner à ma chaîne Youtube, c’est par ICI

Les Pépites de Madagascar

En 2007 nous sommes allés à Madagascar, à la rencontre des lémuriens et nous y avons rencontré Les Pépites de Madagascar

D’adorables petites filles, si belles et touchantes, malgré leurs guenilles

les pépites de Madagascar

Quelques mots sur Madagascar

Vous voyez sur la carte sa situation par rapport à l’Afrique.

C’est la cinquième plus grande île du monde : 1580 km de long pour 580 km de large.

Elle compte 23 millions d’habitants, dix-huit ethnies aux langues austronésiennes, venant de contrées  bien différentes d’Afrique, Asie, Proche Orient, Europe…

C’est ce qui fait sa richesse multiculturelle.

les pepites de madagascar

Ce fut un royaume puis protectorat français

Jusqu’en 1958, la France administra l’île qui a accédé à son indépendance en 1960. Ce qui en fait un des premiers pays d’Afrique indépendant.

De ce fait il y a deux langues officielles : le malgache et le français. (environ 20 000 de nos compatriotes y vivent encore aujourd’hui)

Longtemps secouée par des troubles, sa stabilité est encore fragile. Mais la gentillesse de ses habitants est nulle part ailleurs comparable et rend le séjour particulièrement agréable.

La délinquance existe, il ne faut pas rêver, et les règles basiques de sécurité ne sont pas à négliger.

Il est plus prudent d’être accompagné par un chauffeur, pour d’autres raisons également : les indications sont rares, et les routes en état plus que médiocre, pour ne pas dire catastrophique à certaines endroits….

Quand les inondations, lors de la saison des pluies, s’en mêlent… là, il vaut mieux ne pas être seul !

Vous pouvez facilement faire un circuit sur mesure avec de petites agences locales, pour un prix raisonnable.

Pour notre part, les garçons étant jeunes, et ne connaissant pas le pays, j’ai choisi un petit groupe constitué.

Maintenant, je sais qu’en prenant un chauffeur local, on peut faire un voyage hors du commun et à son goût exactement !.

Les guides aiment leur pays. Et on les comprend ! Ils connaissent tout de leur pays, ils sont discrets et d’une politesse exemplaire. Je n’ai jamais lu ou entendu une critique négative à leur sujet.

Les nôtres n’ont pas failli à leur réputation.

Dans tout le pays d’ailleurs, les gens sont d’une gentillesse rare et toujours souriants. Vous sentez que ce n’est pas forcé..

Un voyage en tout petit groupe, avec Nouvelles Frontières

Après Antananarivo, nous avons pris la route du sud jusqu’à Tuléar.

Nous sommes descendus par Antsirabe, puis le Parc National d’Isalo , où nous avons effectué une randonnée avec campement, puis quelques jours de repos  en bord de mer à Ifaty, Tuléar.

Avec des arrêts en route, bien entendu et même des crochets.

Comme d’habitude, à Antananarivo, nous avons fait un tour de ville, surtout la ville haute qui est pavée. Il y a aussi les marchés.

Mais bon, c’est une ville encombrée, avec des embouteillages monstrueux, des sollicitations, et la pauvreté omniprésente.

Y passer une nuit à l’hôtel, ravitaillement, prise de contact avec le chauffeur et son aide, c’est suffisant.

De toutes façons, au retour, il faut prévoir d’arriver à Antananarivo un jour avant le départ de l’avion en raison du mauvais état des routes.

Il est temps à ce moment de visiter un peu plus. C’est ce que nous avons fait.

Les Pépites de Madagascar, c’est bien sûr aussi les lémuriens

Nous étions allés pour eux. Et là aussi, pas de déception.

les pépites de madagascar

De nuit on ne voit que leurs yeux !

les pépites de madagascar

Si on connaît « bien » les makis, que l’on voit dans tous les zoos ou dans d’autres pays (Comores par exemple) il y a des espèces uniques à Madagascar

Mais quand vous voyez les makis qui viennent vous sauter sur l’épaule pour quémander votre nourriture, c’est autre chose !

les pepites de madagascar

Toute la famille des Indris par exemple, sont vraiment uniques.

les pépites de madagascar

Je vous mets la carte du routard (d’Hachette tourisme) pour que vous voyez les spots

A l’est d’Antinanarivo, il y a la réserve spéciale Indri Indri

les pépites de madagascar

C’est le plus grand des lémuriens, diurne. Il prolifère dans l’est .

Il est monogame et se nourrit de feuilles, fruits et graines. Pour marquer sa présence, il pousse un cri qui s’entend à 4 km à la ronde !

Nous avons eu la chance de l’entendre en arrivant de bonne heure dans la réserve.

Aujourd’hui il est protégé car menacé d’extinction.

les pépites de madagascar

Et dans une autre réserve, nous avons pu observer le propithèque de Coquerel, blanc et roux, de la même famille que les Indri indri. Magnifique et exceptionnel.

Des lémuriens nous ont accompagné dans bien des arrêts !

Après la première surprise, fou-rires assurés !

les pépites de madagascar

les pépites de Madagascar

 

Ils ne pensent qu’à manger…

les pépites de madagascar

Et ne le cachent pas !!!!

Nous sommes allés ensuite à Antsirabe, l’étape obligatoire vers Tulear

Les spots incontournables à Antsirabe

Héritage du protectorat français, la Cathédrale ne doit pas vous laisser indifférent. L’intérieur est magnifique.

Vous serez surpris par la ferveur et l’affluence qui règnent ici. Les offices sont pleins.

Nous ne l’avons pas fait, mais d’Antsirabe, vous pouvez organiser une excursion vers le lac Tritriva, un lac de légende au parfum romantique.

Il faut prévoir un 4X4, de préférence, si vous vous décidez. C’est trop beau.

Randonnée autour du lac, c’est un ancien volcan, un coin magnifique.

Madagascar pratique

La monnaie locale est l’ariary, comptez en gros 3200 a. pour 1€, à titre vraiment indicatif. Les fluctuations sont fréquentes.

PAS DE CHANGE DANS LA RUE. Le malgache est rarement malhonnête mais… restez prudent. Les jeunes surtout, ont envie d’une autre vie.

On peut comprendre. Ils ont accès à Internet, eux aussi, et ne sont pas bêtes !

Niveau sécurité ici, je parlerai plutôt de la sécurité routière : chauffeur ivre, véhicule en très mauvais état, surcharge plus qu’excessive….

Madagascar est répertorié dans les pays les moins avancés.

Les transports ne sont pas Les Pépites de Madagascar !

Trouvez un vol international pas cher est, grâce à Internet, relativement facile. Vous avez les comparateurs qui aident bien.

En revanche, avant de finaliser, renseignez vous bien auprès d’ Air Madagascar. Cette compagnie offre de très fortes réductions sur ses vols intérieurs, si on prend le vol international avec eux.

En individuel il peut s’avérer judicieux de prendre un vol intérieur plutôt que la route. Il faut savoir que seuls 10% des routes sont goudronnées. Le reste : pistes en mauvais état, petits chemins encore plus inconfortables…Inondées en période des pluies (novembre à avril).

Même sur les nationales, ne comptez pas rouler à plus de 50 km/heure, ce qui peut même s’avérer un exploit.

Un bon compromis est de faire l’aller en voiture, mini-bus … enfin un 4 roues, et retour en avion.

Taxi-brousse et bus ne sont pas chers, mais surchargés.

Voilà à quoi ils ressemblent

les pépites de madagascar

Mais vous pouvez aussi préféré ce mode de déplacement là :

les pépites de madagascar

Au rythme du zébu

La nourriture et les boissons

Les gourmets et gourmands ne seront pas déçus à Madagascar.

Un steak de zébu est une gourmandise incomparable, extrêmement tendre, contre toute attente !

Les plats sont toujours accompagnés de riz (60% de la nourriture du malgache à lui seul) mais vous pourrez manger un steak frites (de zébu) autant que vous voudrez !

En bord de mer, vous pourrez vous gaver de poissons.

N’hésitez pas à tester les spécialités locales, elles sont excellentes.

Dans le sud, notre dessert préféré : des crêpes (comme en France, pas des pan cakes d’1 centimètre !) avec du miel de baobab. Ben oui, ça existe et c’est une pure merveille. J’en ai même ramené. Le goût est moyennement fort, j’adore !

C’est un miel rare et pur. Il ne provient pas du baobab géant mais de petits baobabs qui produisent beaucoup de fleurs. Très intéressant, le baobab contient des vitamine C et A, des minéraux, des fibres, des hydrates de carbone.

Climat tempéré, presque tout pousse; Vous n’aurez que l’embarras du choix dans les marchés.

Ne buvez pas d’eau du robinet. Et faites vos provisions dans les petites épiceries, l’eau y est jusqu’à 5 fois moins chère qu’à l’hôtel. N’oubliez pas vos réserves pour les randonnées, il fait TRES chaud.

L’hébergement

Si vous avez choisi un chauffeur-guide, il saura où vous emmener : hôtel, habitant, campement…

Une agence parfaite et sympa locale : NDT : namiouhdagotour@gmail.com

Celle que je choisirai si je devais y retourner. A classer dans Les Pépites de Madagascar !!!

Demander un devis par mail, ça ne vous engage à rien.

Sinon, depuis la France, vous avez des tours opérateurs qui vous proposeront des voyages en groupe constitué.

Formalités

Le visa est obligatoire. Il est d’environ 27€ pour un mois. Attention si vous restez plus, il est plus cher.

Vous avez l’ambassade à Paris 4 rue Raphaël Paris XVI

Mais vous avez aussi des consulats dans les grandes villes (Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille et +)

Vaccinations conseillées : les classiques habituelles : DTT

Hépatite A et B

Si vous restez longtemps ou dans la brousse reculée, il faudra penser à la rage

Seule obligatoire : la fièvre jaune si vous venez d’une zone à risque

Les Pépites de Madagascar, la suite mardi prochain

Si vous avez aimé les Pépites de Madagascar, je vous invite à ne pas louper la suite.

Des portraits, des images de marché et une grande randonnée dans le merveilleux Parc d’Isalo. Un régal pour les amateurs de marche. A condition d’aimer aussi la grosse chaleur !!!!

Ce billet vous a intéressé ? Likez, commentez, partagez sur vos réseaux sociaux, sans aucune modération ! je vous en remercie.

Hep… attendez encore un mot ! Ma chaîne Youtube.. Vous connaissez ma chaîne YT ? Elle a besoin de vous pour grandir… c’est ICI

Et pour ne rien rater des publications de ce blog voyage, si ce n’est pas déjà fait, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter, juste au-dessous, vous recevrez un e-book gratuit sur le mieux voyager.

Ce que vous trouverez dans cet e-book

1) Comment bien choisir sa destination

2) la langue du voyageur

3) le bagage à emporter a) comment le choisir

b) son contenu (toilette, 1ers soins, vêtements…)

c) les équipements

4) la sécurité en voyage

5) les types de transports

En préparation : un tuto pour réaliser vous-même votre pochette passeport

les pépites de madagascar

A tout bientôt amis voyageurs !

One thought on “Les pépites de Madagascar

  1. je trouve ces lémuriens très beaux ,leurs fourrures magnifiques ça donne envie de les caresser…. encore un voyage original et insolite de Mireille et de ses petits boys on attend la suite toujours aussi bien les renseignements pratiques pour éviter les déconvenues
    Amicalement
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *