Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver

Une belle Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, c’est par ICI

Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver

Tout le monde connaît, au moins de nom, Chamonix.

Souvent associée aux sports d’hiver de luxe, cette bourgade n’avait pourtant, à l’origine, rien de luxueux. Et même, ses habitants vivaient plutôt chichement tant la région était enclavée au milieu de montagnes inaccessibles.

C’est pourtant cette géographie particulière qui a fait sa gloire.

Quant à l’Histoire de Chamonix, et plus largement des deux Savoies, elle fut bien agitée, pour ne pas dire chaotique.

Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver.

Comme Nice, c’est seulement en 1860 que les Savoies devinrent françaises. Après des tractations et élections, un peu « truquées, » dit-on toujours en Savoie.

Oui, à Chambéry (j’y suis restée 13 ans !) un groupe dénommé « Les Savoisiens » revendiquent leurs origines d’avant 1860 et ne sont pas contents d’être français. Mais je ne vois pas trop le but du jeu….

Bref, je veux vous parler aujourd’hui de Chamonix. Très importante, Chamonix fut la première station de ski  portant haut les couleurs de la France.

Je ne veux pas vous saoûler avec des dates historiques mais Chamonix étant la 1ère station de France, un petit rappel chronologique s’impose

C’est grâce à deux anglais, en 1741, que Chamonix fut connue du monde. Ils avaient aimé la région, et de retour à Londres avaient largement publié leurs exploits dans des gazettes. L’alpinisme naissait.

La curiosité ainsi suscitée a fait des émules. Il n’en fallait pas plus pour que l’affluence commence.

En 1821, suite à un accident mortel de trois guides, fut créée la prestigieuse Compagnie des guides de Chamonix. C’est en 1924 que la première fête des guides fut célébrée et se perpétue aujourd’hui encore. Le but était de trouver des fonds pour indemniser les guides qui étaient en difficulté suite à un accident, une maladie, un départ à la retraite…

Le rattachement à la France, en 1860, a été l’occasion de bonds en avant

Afin de permettre à Napoléon III de se rendre sur place, une route carrossable a été construite qui traversait Chamonix, Sallanches et Genève.

En 1901, c’est le chemin de fer qui arrive jusque là, pour permettre les saisons hivernales.

Mais c’est en 1906-1907, que la ville connaît sa première grande saison. Grâce au Club Alpin Français qui y organise une quantité de jeux, d’activités avec concours etc….

L’année suivante la construction de la section de chemin de fer du Montenvers, facilite l’accès à la Mer de Glace. Il fallait 1 heure pour faire les 7 km du chemin !

Commencement de la construction des hôtels de luxe

En 1913, le prestigieux hôtel « Majestic » est amorcée, beaucoup d’autres suivront et la station est lancée.

Dès 1920, les élus locaux appellent le gouvernement à renommer Chamonix du nom de « Chamonix-Mont-Blanc » pour empêcher les Suisses de profiter l’appellation Mont Blanc pour leur propre publicité ….

C’est en 1924 que la consécration arrive avec l’organisation des premiers Jeux Olympiques d’hiver. Les touristes affluent, 15 000 personnes sont au rendez-vous.

1924 : premier téléphérique de France, vers l’Aiguille du Midi, il y aura ensuite celui de PlanPraz, puis le Brévent…

1932 voit la création de l’Ecole de Haute Montagne (EHM). Ecole mondiale de formation des cadres des troupes de montagne.

Vous comprenez peut-être mieux la renommée mondiale de Chamonix, non ?

C’est en faisant une partie de ma carrière salariée à l’Education Nationale, que je découvre Chamonix

Ben oui, y a pas que des profs à l’EN….

Donc chaque année j’emmenais les p’tits loups faire du ski aux Karellis, tout d’abord. C’était près de Chambéry, nous y allions en voiture.

Une station que je vous recommande, c’est une station familiale. Au départ, c’est Renouveau qui l’a créée. Les tarifs au quotient familial, de la neige, car la station est au Nord. Des activités pour petits et grands, skieurs et non skieurs.

Puis je découvre que l’EN a un village dans le centre même de Chamonix. A des tarifs similaires de Renouveau, quand on a un petit coefficient familial…tellement intéressant, que ce centre était quasi secret… Etonnant, non ? Les profs ne seraient-ils pas partageurs ???? No comment.

Nous y sommes allés la dernière semaine d’août en 2011 pour repérer les lieux. Ah ben  oui, une situation pareille ! Tu arrives en voiture, parce que tu ne veux pas dépendre d’une navette. Tu gares la voiture et tu ne la bouges plus jusqu’au retour ! Super.

Conquis dès les premiers jours

Nous réservons immédiatement pour le nouvel an.

Les jumeaux s’en sont donnés à coeur joie : découverte de la Mer de Glace, baptême de parapente, de grandes randonnées en forêt.. C’est un tout autre aspect en été.

Puis l’hiver arrive. Les garçons font du ski toute la journée, en découvrant de nouvelles pistes. Des vacances pour maman, ouf, ça fait du bien !

A moi les longues randos en ski de fond ou à pied.

Et une belle balade de la ville avec un parcours concocté par le Syndicat d’Initiative.

C’est ce que je vais partager avec vous aujourd’hui ma Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver.

Parcours en ville à la rencontre de l’histoire contemporaine ou presque

promenade dans chamonix mythique aux couleurs d'hiver

Je commence par le Centre Jean Franco, rue du Cyret. Tel que vous ne le verrez plus…En janvier 2011, il vivait sa dernière saison, il était temps pour nous de le découvrir !

La ville reprenait le terrain, sans doute pour construire un grand bâtiment plus rentable ….

C’était l’ancien hôtel des Allobroges (un des peuples qui a vécu dans la région il y a fort longtemps !!!).

Construit par Alfred Dessailloud au début du XIXème siècle. C’est l’architecture chamoniarde traditionnelle par excellence avec ses encadrements de granit.

A l’intérieur, de magnifiques carrelages ciment, d’époque, remarquablement conservés.

Après la fermeture de l’hôtel en 1940, différentes écoles de ski et d’alpinisme se relaient jusqu’en 1975 où l’EN en fait un centre de vacances pour son personnel. Enfin… pour ceux qui savent qu’il existe….existait, pardon.

Le Casino aujourd’hui, lors de la Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

C’est l’ancien Hôtel Royal, construit en 1848.

Très luxueux, il accueillait la « meilleure » clientèle européenne de l’époque. Comme le prinde de Galles, futur Edouard VII.

Ou Albert Ier, roi des Belges.

Et encore Napoléon III et sa femme Eugénie.

La Maison Payot

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

 

A gauche du Casino, se trouve une des plus anciennes bâtisses de Chamonix datant du XVII ème siècle.

La Maison Payot abrite au rez-de-chaussée « l’Atelier café ».

Le Pont de Cour

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Ce pont fut le seul durant des siècles qui permettait de franchir l’Arve !

En s’avançant, on y trouve la statue de Jacques Balmat et Horace Benedict de Saussure.

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Réalisée en 1887, cette statue commémore la première ascension du Mont Blanc de 1786. On y observe Balmat, vainqueur du Mont Blanc.

Place Balmat

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Sur la place, on découvre une fontaine de 1850, en granit monobloc, classé monument historique depuis 1941.

En face, de beaux bâtiments « Art Déco ».

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Près de la Poste , l »Hôtel Beau Soleil et des guides »

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Cet hôtel fut construit en 1850, sur l’emplacement de l »Hôtel de la Réunion des Amis », tenu par Michel-Gabriel Paccard, vainqueur du Mont Blanc avec Jacques Balmat.

Les médaillons sur la façade datent de 1960 et représentent des guides.

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

En continuant le tour de la place, on peut voir un bâtiment typiquement chamoniard . L’ancien Hôtel Central, était construit sur l’emplacement de la balance et des poids. Cette place est l’ancienne place du marché.

Le Relais de Poste

En face de la Banque de Savoie, l’immense pharmacie-parfumerie Piot, est l’un des premiers hôtels de Chamonix. En effet, en 1832, l’Hôtel de la Couronne tenait cet emplacement, avec au rez de chaussée un relais pour diligences.

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Sur cet emplacement, se situaient la grange du Prieuré . On y entreposait les dîmes perçues par le Chapître.

Face à cette grange, se tiendront pendant des siècles, le marché et les foires de saint Michel.

La restauration de ce magnifique bâtiment a été réalisée en 1981

Cette Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver m’a fait voir la ville sous un autre angle. Au-delà des strass et des paillettes, il y a des traditions, des familles, bien ancrées dans le quotidien des habitants permanents.

L’Hôtel de Ville

De style néo-classique sarde, il présente un porche surélevé soutenu par des colonnes de granit qui se prolongent le long de la façade

Place de l’église

En quittant la place Balmat et en remontant dans la direction de la Place du Triangle de l’Amitié, on trouve l’église.

C’est le coeur historique de Chamonix. Là que les moines bénédictins installèrent leur Prieuré au XII ème siècle.

Le clocher est le témoin le plus ancien de la ville (1119 inscrit sur sa base)

Le jardin marque l’emplacement de l’ancien cimetière.

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

N’hésitez pas à entrer à l’intérieur pour découvrir le retable et bien d’autres merveilles.

A côté de l’église, se situe la Maison de la Montagne

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

C’est là que vous trouverez la Compagnie des Guides, l’Ecole de ski Français et l’Office de Haute Montagne  (c’est lui que nous sommes contents de contacter en cas de problème de santé !)

Vous trouverez du granit dans la plupart des bâtiments anciens. Il provient des moraines laissées par les glaciers. Il fut longtemps exploité par des tailleurs italiens.

Le granit a largement contribué à la particularité des anciennes bâtisses typiquement chamoniardes.

Les anciens hôtels de luxe de Chamonix

En demandant gentiment, vous pourrez entrer (éviter les heures d’affluence évidemment) et vous pourrez faire des photos.

Le Gustavia, par exemple. En face de la gare, c’était le seul hôtel du haut de la rue lorsque le train est arrivé en 1901 et s’appelait l »‘Hôtel des Etrangers » jusqu’en 1990.

L' »Univers », juste à droite conserve la cage de l’ascenseur original, l’escalier de granit, sa rampe en bronze et des carreaux de ciment

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Ne manquez pas d’aller voir la gare, ainsi que le petit temple.

Le temple fut construit « hors les murs » dans une région au fort pouvoir catholique. On y trouve des tombes d’alpinistes anglais morts en montagne.

Fin de ce parcours, non pas insolite, mais plutôt inhabituel

 

On peut aussi voir autre chose que le ski à plein temps dans une station au riche passé et à la pointe du progrès également !

Quelques photos de Chamonix sous la neige

promenade dans mythique chamonix aux couleurs de l'hiver

Ne manquez pas d’aller voir la gare, ainsi que le petit temple.

Le temple fut construit « hors les murs » dans une région au fort pouvoir catholique. On y trouve des tombes d’alpinistes anglais morts en montagne.

Fin de ce parcours, non pas insolite, mais plutôt inhabituel

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

 

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Et si vous décidez de vous rendre à Chamonix en été, c’est aussi magnifique

Il y a de belles balades à faire. Vers la Mer de Glace, ou alors découvrir la montagne d’en haut en parapente . Un grand moment  !

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver

Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver ou aux couleurs d’été, c’est vraiment que du bonheur !!!! Si vous décidez d’y aller, je vous ai mis tous les liens utiles à la préparation de votre séjour.

Et si vous avez un Comité d’Entreprise, ou si vous travaillez à l’Education Nationale (ils ont un autre accueil,  mais plus dans le centre), n’hésitez pas à y séjourner. Vous ne le regretterez pas !

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour ne rien rater des articles de ce blog voyage et recevoir votre e-book gratuit.

Et ma chaîne Youtube dans tout ça , hein ??? Elle a besoin de vous pour grandir !!! Pour s’abonner, c’est ICI

Ce que vous trouverez dans cet e-book

1) Comment bien choisir sa destination

2) la langue du voyageur

3) le bagage à emporter a) comment le choisir

b) son contenu (toilette, 1ers soins, vêtements…)

c) les équipements

4) la sécurité en voyage

5) les types de transports

En préparation : un tuto pour réaliser vous-même votre pochette passeport

promenade dans mythique chamonix aux couleurs d'hiver.

Si vous aimez : likez, commentez, partagez sans modération !

Si vous avez besoin d’informations, contactez-moi via le formulaire de contact, je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.

Je vous donne rendez-vous vendredi avec les Baleines de Lofoten !!!

Merci d’avoir lu jusqu’au bout ! Je vous embrasse

A tout bientôt sur Voyages d’ici ou d’ailleurs !

2 thoughts on “Promenade dans mythique Chamonix aux couleurs d’hiver

    1. C’est une très belle région Sylvie… Mais après 13 ans à plein temps…Je préfère le soleil !!!! Mais j’y retournerai bien pour des vacances de temps en temps. Comme on dit « à petites doses » pour des filles du soleil. Bisous du soir. Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *