Voyage dans le grand Nord européen

Voyage dans le grand Nord européen où vivent les rennes, sujet du jour.

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, c’est ICI et c’est gratuit !!!!

Voyage dans le grand Nord européen

Après les Baleines de Lofoten dont je vous ai parlé ICI , aujourd’hui je vous parle d’un animal extraordinaire, si mal connu chez nous.

Et pour cause. C’est pas tous les jours que nous en croisons….Le renne !

Voici les rennes des Same (prononcez samé), en liberté, sur les côtes, le temps d’un été.

Chez nous, en Savoie, on monte les vaches sur les hauteurs, en été, pour qu’elles aient de l’herbe en abondance…..Dans le Grand Nord, ils descendent les rennes de la montagne au bord de l’eau….Je n’ai pas tout compris…

.Serait-ce le signe de petites pluies, régulières, près des côtes ? En tout cas, les rennes sont rois au bord des routes. nonchalants, n’ayant aucune connaissance du code de la route, je vous le garantis……

A chaque tournant des rennes

Mes deux zozos s’en sont donné à coeur joie et mitraillaient à outrance…vive le numérique ! Maintenant il faut trier !!!!!

voyage dans le grand Nord européen

Là, nous avons attendu un moment…Celui de gauche ayant décidé de faire son chemin sur le macadam, et derrière lui il y a tout un troupeau…..

J’aime les yeux des animaux que nous rencontrons….

voyage dans le grand Nord européen

Et un beau spécimen sur le côté. Celui-ci avait compris qu’il fallait se garer.

voyage dans le grand Nord européen

« Au commencement était le renne », dit le Same….

Si vous voulez en savoir plus sur le renne , caribou en Amérique du Nord et Canada, je ne serai pas intarissable, rassurez-vous…. mais voici quelques détails surprenants :

Autrefois, le peuple same (plus connu sous le nom de « lapons ») jugeait l’importance d’un homme au nombre de têtes de son troupeau.

Sans renne, vous n’êtes pas grand chose, pour ne pas dire RIEN.

Rappelons ici que les same ont été les premiers à domestiquer le renne (seulement au XXème siècle en Amérique). En Suède et Norvège, seuls les same élèvent le renne. En Finlande, quelques finlandais peuvent aussi avoir des troupeaux.C’est, en quelque sorte, la chasse gardée des sames. Il faut dire que ça demande un mode de vie bien spécifique et dans des conditions climatiques difficiles.

Le plus redoutable prédateur du renne est le loup. Mais les ours, noir, brun ou polaire, ne crachent pas sur un petit renne, eux aussi.

Et nous en avons eu l’occasion d’en admirer toute une meute

voyage dans le grand Nord européen

Et puis un ours de la région

voyage dans le grand Nord européen

En été, le renne est en sécurité au bord des côtes, ses sabots très larges lui permettent de patauger sur le sol détrempé alors que le loup a horreur de ça…..

Lors de ce Voyage dans le grand Nord européen, le renne nous a fascinés

Le renne est un animal vraiment exceptionnel digne d’attention. Il est robuste et peut peser 200kg.

Il existait déjà au temps des mammouths et du rhinocéros laineux. Pourquoi ont-ils disparus et pas lui ? Son immense pouvoir d’adaptation et ses caractéristiques si particulières l’ont maintenu en vie.

Ecoutez plutôt :

Son pelage est constitué de poils vides, comme des tubes. Outre leur pouvoir isolant contre le froid, cette particularité lui permet d’être excellent nageur : rivières, bras de mer ne lui font pas peur (introduit aux Kerguelen, sans prédateurs, il a nagé jusqu’à une autre île quand la nourriture a fait défaut au plus grand nombre….)

Il se nourrit d’herbes, bien sûr, mais la majorité du temps il mange du lichen qui, très riche, fermente dans le rumen (« premier » estomac) de l’animal, ce qui dégage de la chaleur. Dès lors, l’animal n’a pas besoin d’activité pour se réchauffer, ce qui limite les dépenses d’énergie et lui permet de survivre en hiver.

Il vit alors sur les réserves accumulées en été.

Plus étonnant encore et exceptionnel : la gestation a lieu en hiver et est de 7 à 9 mois.

Mais qu’est-ce qu’elle raconte là, la Mimi ? c’est 7 ou c’est 9 mois ? Eh bien, pendant ces 2 mois d’écart, les mères peuvent stopper le développement du foetus quand la nourriture est peu abondante et ne permet pas à la fois la survie de la mère  et le développement du petit qui, lui, est  mis entre parenthèses…La mise bas est donc décalée en conséquence, selon les années et le climat.

Encore plus surprenant : quand le petit est à maturité, la mère peut encore attendre quelques jours pour avoir les conditions climatiques idéales : pas trop chaud (possible, ça ???? si, si …) pas trop de pluie (je n’ai pas écrit « pas de pluie », faut pas rêver non plus….lol !) pour optimiser les chances de survie du petit.

La mère dévore le placenta et récupère ainsi tous les éléments nutritifs et hormones qui vont déclencher la lactation…..

Ce règne animal qui nous surprend et nous apprend à vivre tous les jours

Je suis certaine que, comme moi, vous n’imaginiez pas une pareille capacité, je me trompe ?

Vous ne serez donc pas étonné(e)s, qu’ayant beaucoup lu sur l’animal avant de partir pour ce Voyage dans le grand Nord européen, j’ai voulu aller voir de plus près les phénomènes…. Pas déçue….

Les représentations rupestres découvertes dans les régions arctiques ont, pour les plus anciennes, 6200 ans. Et l’homme représentait déjà le renne.

Voici ce que nous avons vu à Alta (250km avant Nord Kapp) :

voyage dans le grand Nord européen

La couleur rouille a été ajoutée pour que nous voyions mieux. Sinon, c’est creusé dans le roc.

Petits grincements de dents dans l’habitacle

Petite Clio a survécu à ce long Voyage dans le grand Nord européen. Même s’il nous a fallu condamner la portière passager avant, un écrou s’est fait la malle….perdu dans les broussailles. Redistribution des places des jumeaux et des victuailles…. Les dents grincent un peu.

Heureusement, le prédateur le plus féroce, le mieux adapté de tous les temps, a réconcilié tout le monde ! Je parle de la calamité essentielle du Nord en été : Sa Majesté le Moustique. Il n’a que 2 mois pour se faire remarquer et se reproduire, alors je vous assure qu’il s’active. Comme au Canada. S’il était comestible, on ne crèverait pas de faim dans ces contrées !

Je reviendrai encore vers vous avec ce Voyage dans le grand Nord européen. Mais on va varier un peu.

Prochain voyage ce sera l’Asie

A tout bientôt sur ce blog voyage pour d’autres aventures !

Vous avez aimé cet article ? Likez, commentez, partagez , sans modération !!!!

Et pour ne rien rater des articles de ce blog voyage, n’oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter et recevoir votre e-book gratuit,

Et ma chaîne Youtube alors ???? Elle a besoin de vous pour grandir ! C’est ICI 

 

Ce que vous trouverez dans cet e-book

1) Comment bien choisir sa destination

2) la langue du voyageur

3) le bagage à emporter a) comment le choisir

b) son contenu (toilette, 1ers soins, vêtements…)

c) les équipements

4) la sécurité en voyage

5) les types de transports

En préparation : un tuto pour réaliser vous-même votre pochette passeport

voyage dans le grand nord européen

J’ai sélectionné pour vous un sac de voyage, accepté par toutes les compagnies aériennes ICI :

voyage dans le grand nord européen

C’est le modèle  » PHILADELPHIE »

2 thoughts on “Voyage dans le grand Nord européen

  1. Bon encore plein de choses intéressantes à lire et à voir dans ce documentaire sur les rennes ….et ce beau voyage dans le Nord vu autrement depuis la petite Clio et ses 3 passagers aventure à suivre
    super Mimi
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *